• 22 novembre 2016 - Par bernarddarmon

    Ceux qui comme moi ont voté François Fillon à la primaire de la droite et du centre l’ont fait pour des raisons simples qui échappent aux journalistes bienpensants, empêtrés dans leurs certitudes, occupés à juger plutôt qu’à rapporter l’information, cherchant à manipuler la « populace » pour faire valoir leur opinion.
    Avec la majorité des votants, il était urgent de donner le change à la propagande de cette engeance, qui voulait imposer un combat Sarkozy-Juppé, sachant pertinemment que l’anti-Sarkozisme positionnerait Juppé en gagnant.  Il fallait donc voter massivement pour que le scenario élaboré par la caste aux commandes soit démenti. C’est gagné.  Le vote Fillon est une claque donnée aux journalistes et autres sondeurs.

    Ceux qui comme moi ont voté Fillon ont choisi un homme de conviction, un homme discret et réservé, catholique pratiquant, marié à une seule femme, père de cinq enfants, n’ayant jamais été impliqué dans une affaire judiciaire. Après deux quinquennats sous le signe du blingbling, de l’arrogance, des promesses non tenues, du vedettariat, de la politique façon télé réalité en scooter ou sur le yacht d’un ami.
    Le vote Fillon démontre que les Français en ont assez de ces Présidents qui paradent façon « Miss France », ils attendent un « Président respectable et rassurant ».

    Fillon est un homme de conviction, qui ne se soumet pas aux cassandres qui voudraient que celui qui pense que le mariage sacralise l’union d’une femme et d’un homme serait un homophobe, que celui qui dénoncerait le prosélytisme dangereux de l’islamisme politique serait un islamophobe,  et enfin que celui qui chercherait à valoriser la naissance d’un enfant plutôt qu’un avortement serait un misogyne.
    N’en déplaise aux censeurs, ceux qui ont voté Fillon ne sont, ni homophobes, ni misogynes, ni islamophobes. Ils sont ces millions de Français qui placent la cellule familiale au centre de la vie, qui accordent une attention bienveillante à l’éducation et l’instruction, qui s’emploient à transmettre à leurs enfants le respect de la vie, qui valorisent le rôle de la Femme et qui savent que les relations avec « l’Autre différent » doivent être fondées sur un respect mutuel.
    Le vote Fillon met en évidence que les Français ne veulent pas que leurs dirigeants remettent en cause les fondements de leur vie.

    Sur le plan économique, Fillon sait que la France ne  pourra pas s’en sortir avec des demi-mesures.
    Oui, il faudra travailler plus : 39 heures.
    Oui, il faudra travailler plus longtemps : 65 ans.
    Oui, les salariés du public et du privé doivent être logés à la même enseigne de l’effort.
    Oui, il faut donner plus de liberté au  marché du travail.
    Oui, il faut simplifier le droit du travail.
    Oui, il faut réduire le nombre de fonctionnaires.
    Oui, ce sera dur. Oui, ce ne sera pas rapide. Oui ce n’est pas un programme « sexy ».
    Malgré la difficulté et en toute connaissance de cause, les Français ont voté Filllon parce que son diagnostic est juste lorsqu’il dit que la France est en faillite et qu’un Etat en faillite, même lorsqu’il s’agit d’un grand pays comme la France, doit resserrer la voilure des dépenses et investir pour l’avenir. En votant Fillon les Français témoignent qu’ils ne croient plus aux Pères Noëls de la politique.

     

    Pour la politique étrangère, encore une fois Fillon défend la France et les Français avant tout.
    Il s’est démarqué de la doxa atlantiste en préconisant le dialogue avec la Russie. Ceux qui sont partisans d’un affrontement avec la Russie en maintenant ou renforçant des sanctions économiques sont des apprentis sorciers. Les mêmes qui furent les instigateurs de la guerre en Irak et en Libye, et nous en connaissons les douloureuses conséquences.
    Est-ce l’intérêt de la France que de considérer la Russie comme un ennemi ?  Devrions nous envoyer nos troupes en Crimée en majorité russophone ? En Syrie où le dictateur Assad lutte contre l’Etat Islamique ?
    Faut-il être à ce point autiste pour ne pas comprendre que dans un Monde imparfait il faut choisir le moindre Mal, et que le pire, qui menace notre vie et nos enfants attablés aux cafés ou regardant un feu d’artifice, c’est l’islamisme radical.
    Pour clôturer ce propos, je finirai en reprenant une citation tirée de son dernier livre « Vaincre le totalitarisme islamique » : « Oublions le politiquement correct et les préjugés sommaires, il est plus que temps d’appeler un chat, un chat et un totalitarisme un totalitarisme. Oui, l’invasion sanglante de l’islamisme dans notre quotidien prépare une troisième guerre mondiale. Oui, la vraie, la grande question, aujourd’hui, est de savoir comment nous pouvons vaincre cette terrible menace qui a pris la France et les Français pour cible.
    Assez de contorsions, assez de démagogie !
    L’heure est trop grave pour s’adonner aux jeux d’appareils et aux concours d’egos.
    Loin de l’esprit munichois qui transpire, aujourd’hui, jusqu’au sommet de l’Etat, ce défi nous rappelle la phrase de Clemenceau : en politique, « il faut savoir ce que l’on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire ».
    C’est à cette tâche que je m’attelle, dès aujourd’hui, avec vous. ».

    Bernard Darmon

  • 9 commentaires à “Voter Fillon”

    • Corry on 22 novembre, 2016

      C tout a ton honneur de révéler ton vote .ta franchise me laisse prévoir que ce vote se reproduira .Y a t-il une réserve qui puisse troubler ton jugement?

    • bernarddarmon on 22 novembre, 2016

      Entre Juppé et Fillon mon choix est fait.
      Pour la suite attendons: Step by step.

    • zeev on 22 novembre, 2016

      I made a dream..
      Si seulement ça pouvait arriver en Israel.
      Aucun risque. Tout est verrouillé par l’oligarchie.Les partis nomment les candidats, les copains cooptent les autres copains, et les jeunes en sont réduit a planter des tentes boulevard Rotchild à Tel Aviv.

    • zeev on 23 novembre, 2016

      Les francophones d’Israel ont un dileme.
      Ils n’arrivent pas a choisir entre Ali Juppé et Farid Fillon, comme j’ai pu le lire ici sur les groupes sociaux.

    • bernarddarmon on 23 novembre, 2016

      @Zeev
      Je ne suis pas étonné….lol…..Les francophones d’Israël souhaiteraient peut-être que Bibi soit Président en France?
      Ils finiraient peut-être par l’étiqueter Mourad Netanyahou!

    • bernarddarmon on 23 novembre, 2016

      @Itzhak
      Sur le plan de la justice sociale je suis en phase avec ton propos. Rien ne m’est plus étranger que l’exploitation. Et je tiens cette conviction de mon éducation juive d’abord.
      Il se trouve que la classe politique que nous subissons depuis de trop nombreuses années n’a plus aucun principe.
      Elle est otage des média eux mêmes au service d’intérêts qui ne sont pas forcément ceux du peuple.
      Je ne sais pas si Fillon résistera à la pression et aux attaques qui convergent contre lui aujourd’hui, mais je pense que ce « Gaulliste social », ex ami de Seguin et « Bon père de famille » devrait avoir chevillée au corps une vraie idée de la justice.

    • zeev on 23 novembre, 2016

      Invoquer Philipe Seguin me fait sourire.
      Philipe Seguin était à la droite ce que Chevenement était à la gauche..
      Il n’y avait pas entre eux une difference superieure à l’épaisseur d’une feuille de cigarette.
      Ils étaient souverainistes, et c’est tout.
      Le gaulisme social est une vue de l’esprit.
      A l’époque ou le général était au pouvoir, il ne fut représenté que par un seul ministre, Capitant qui fut un grand Garde des Sceaux.
      Quant à François Fillon, il est au social ce que la musique militaire est à l’opéra.
      Ce qui n’enlève rien à ses qualités que je trouve excellentes.

    • ALBERT ROSSA on 23 novembre, 2016

      En attendant , Alain Juppé est vert comme un martien . 40 ans de politique, et tout à coup , se faire coiffer par la météorite Fillon ! On ne peut constater qu’une chose : ça lui est resté en travers de la gorge . Maintenant c’est le championnat de France de lancement de couteaux …..

      Pour revenir rapidement sur Vladimir Poutine , j’ai vraiment été surpris ces derniers jours , par son attitude face à la caméra . J’ai l’ai vu sourire à la télé deux fois ! ! ! La première , quand il a appris l’arrivée de Trump , et la deuxième , pour le résultat du premier tour de la primaire de la droite .

      Plus sérieusement , il vaut mieux avoir les Russes avec nous que contre nous .

    • cocagne on 28 décembre, 2016

      Je suis globalement en phase avec ton analyse.
      Fillon est un honnête homme dont il ne faut pas attendre des merveilles bon parce qu’il n’a pas l’envergure mais parce que nous ne vivons pas une période révolutionnaire mais plutôt de mutation mais lui au moins, avec notre aide car il ne peut rien faire seul, va t il tenter de modifier la course de l’histoire et de l’islam car c’est la le seul projet d’importance et d’urgence.
      Pour le reste en cinq ans il sera retenu par le marigot du monde des affaires et de toutes manières personne n’est en mesure de modifier sauf â la marge les effets sur les gens modestes de la mondialisation ni Melenchon ni le Pen ni personne. Alors sur ces cinq ans tentons au moins de redistribuer nos alliances. pour le reste soyons actifs au travers de nos réseaux professionnels.
      Une reserve toutefois ce vote fut un vote de militants même non inscrits pas d’électeurs et sa campagne va évoluer au point de décevoir les plus radicaux espérons que ce ne soit que par bonne pédagogie.

    Laisser un commentaire


Municipales Trévoux 2008 |
la marianeland |
Rognacpourtous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement Républicain Français
| Municipales à Périgueux ? E...
| Michel TAMISIER - SAINT-YRI...