• 29 avril 2017 - Par bernarddarmon

    « La différence entre un politicien et un homme d’état est que le premier pense à la prochaine élection, et le second à la prochaine génération » disait James Freeman Clarke.
    Il y a bien longtemps qu’en France nous n’avons pas eu d’hommes d’état.
    L’affiche de cette finale ne fait pas exception à la règle. L’avenir de notre France sera bien différent en fonction du candidat élu, et comment il le sera le dimanche 7 mai.

    « L’Etat stratège » :
    La rhétorique utilisée par Marine Le Pen fait souvent appel à la locution « Etat stratège ».
    Il s’agit d’un joker dialectique au service d’une démagogie.
    « L’Etat stratège » va rétablir l’industrialisation dans notre pays grâce à des barrières douanières,
    « L’Etat stratège » va réduire le chômage en mettant en place la préférence nationale,

    « L’Etat stratège » va imposer ses conceptions à nos partenaires européens,
    « L’Etat stratège » reprendra l’usine Whirlpool d’Amiens pour empêcher les licenciements,
    « l’Etat stratège » s’il le faut nationalisera une usine de chaussettes ou de ballons,
    « L’Etat stratège » imposera ici ou là des droits de douane,
    « L’Etat stratège » augmentera les petites retraites,
    « L’Etat stratège » maintiendra l’âge de la retraite à soixante ans,
    « L’Etat stratège » augmentera les remboursements de la sécurité sociale,
    « L’Etat stratège » luttera contre la fraude fiscale,
     Comment ? Pourquoi ? Avec quel argent ?  « L’Etat stratège » vous dis-je !
    Les centaines de milliers de fonctionnaires qui font l’Etat apprécieront que jusqu’ici ils étaient « simplets », mais qu’ils se rassurent, demain si Marine est élue, ils deviendront de fins stratèges.
    Alors que le terrorisme islamiste frappe partout y compris des pays autoritaires comme la Russie ou la Turquie, c’est encore « L’Etat stratège » qui autorise Marine Le Pen à affirmer qu’avec elle présidente il n’y aurait pas eu de Mohamed Merah.
    Cette hérésie n’a besoin d’aucun commentaire. Les gendarmes et policiers apprécieront.

    La laïcité de Marine Le Pen :
    C’est au nom de la laïcité « Marine » qu’il faudrait interdire l’abattage rituel.
    Méthode sournoise pour mettre sous pression les Français de confession musulmane ou juive.
    Empêcher une catégorie de Français de respecter ses prescriptions religieuses. Où est passée la neutralité de l’Etat qui protège ?

    C’est aussi au nom de SA laïcité qu’elle prône l’interdiction du port du foulard ou de la kippa dans l’espace public, sous peine d’amende.
    C’est vrai qu’on peut se couvrir la tête avec une banane ou un paquet de lessive, et les femmes pourront toujours se couvrir les cheveux avec une cagoule.
    La France apaisée de « Marine » ne permettra plus la liberté de conscience.
    Et si par malheur le conseil constitutionnel ne retoquait pas ces projets liberticides, il lui faudra revoir la déclaration des droits de l’Homme et la Loi sur la laïcité de 1905.
    « Votre France » Madame Le Pen sera-t-elle celle qui était à Londres, universelle multiple et résistante à la dictature et qui effectivement n’est pas responsable des arrestations des Juifs en 1942 ?

    « C’est de la faute aux autres ».
    La rhétorique de Marine Le Pen séduit particulièrement les plus fragiles d’entre nous, ceux pour qui c’était mieux avant. Profitant de leur précarité et vulnérabilité, Marine les endort avec  le fameux « c’est de la faute aux autres ».
    Pour Marine Le Pen, la cause des problèmes est simple, c’est toujours « la faute aux autres ».
    Le chômage c’est l’immigration, et tous les autres problèmes sont la résultante de cette Europe oligarque qui complote contre les Français.
    Simpliste ? Un peu non ?
    Chacun comprend que pour faire gagner une équipe, il faut la souder, lui donner un objectif, enthousiasmer chacun à son poste, et donner envie de jouer ensemble.
    A part un(e) démagogue, qui imagine que la France peut réussir dans un monde en mouvement en restant arcboutée sur des vestiges de l’ancienne économie ?
    A part un(e) démagogue,  qui peut affirmer que la France n’a pas besoin de réformes drastiques tenant compte du monde de 2017 dans lequel nous vivons avec sept milliards d’autres êtres humains ?
    A part un(e) démagogue, qui peut engager des centaines de milliards de nouvelles dépenses quand la dette de notre pays n’a jamais été aussi élevée ?
    Est-ce donc pour tout et toujours la faute aux autres ?
    L’identité française s’est construite depuis deux mille ans, elle n’est ni figée ni monolithique, et continue de se construire chaque jour avec le  talent, le travail, les rêves les réussites et les erreurs de tous les Français.
    Responsabiliser nos concitoyens sur leur avenir n’est-il pas préférable que pointer « l’autre » étranger, européen, ou Français depuis peu, comme responsable ?
    Marine Le Pen est une brillante femme politique, mais ses méthodes et ses mensonges sont indignes.
    Elle explique que les Français qui ne votent pas pour elle, votent contre la France.
    Je ne voterai pas Marine Le Pen.

    Je ne voterai pas blanc, car pour moi voter c’est choisir et je ne peux me résigner à ne rien choisir.

    Je voterai Emmanuel Macron.
    Je ne suis pas dupe. Il est apparu comme une nouvelle lessive qui lave plus blanc.
    Mais devant le choix qui m’est imposé, je vais laisser une chance au « produit ».

    Sans conviction mais en gardant l’espoir que cet homme qui n’appartient à aucun parti politique réussira à rassembler autour de lui des talents dont l’objectif ne sera pas de faire carrière en politique. Qu’il ne recyclera pas tous ces incapables, politiciens professionnels, qui tapent à sa porte.
    Je voterai Macron parce que malgré la mode qui consiste à taper sur l’Europe, il est le seul qui affirme que l’avenir de la France est intimement lié au sort de l’Europe.
    Je voterai Macron en espérant qu’il apporte une dynamique d’optimisme à notre jeunesse qui doute.

    Je voterai Macron en tablant sur plus d’empathie et de bienveillance à l’égard de nos compatriotes oubliés de la mondialisation. Ils ne demandent pas la charité, mais les moyens de vivre dans la dignité.
    Avec de nombreux Français, je resterai vigilant.

    Devant la situation ante-révolutionnaire de notre pays, sa responsabilité est immense.
    Pour mon pays, j’espère qu’il s’émancipera des pouvoirs financiers, qu’il bridera les banques en les cantonnant dans leur rôle de financement de l’économie, qu’il mettra En Marche la machine à créer de la prospérité et à intégrer.
    Il n’est pas un politicien professionnel qui pense à la prochaine élection, ne tienne qu’à lui de devenir un Homme d’Etat bâtisseur pour la prochaine génération.

    Bernard Darmon

     

  • 6 commentaires à “Voter Macron : Laisser sa chance au produit.”

    • T Maurice on 29 avril, 2017

      Excellent cete fine analyse j y souscrit pleinement.Amities.

    • charly on 29 avril, 2017

      tant qu on ne sortiras pas des problemes de toutes confessions religieuses on n avancera pas. Les Français ne sont ni antisémites ni islamophobe ni ni ce que tu veux mais laïcs avant tout. En votant marine ils pensent que tu iras mieux ils se trompent mais après 50 ans de droite de gauche et que rien n’a changé pour eux mais au contraire ça a empiré cette EUROPE ne leur convient pas il ne faut pas en sortir mais la changer Macron ne le feras pas pas plus qu il ne s attaqueras aux banques
      ALORS QUOI.?

    • bernarddarmon on 29 avril, 2017

      @Charly.
      Je suis bien d’accord avec toi. Les Français ne sont ni antisémites ni racistes. Les gens qui votent LePen ne doivent pas être « stigmatisés ».
      Pour le reste, le pire n’est pas certain, en tous cas je l’espère.
      Un président n’est pas un sauveur. Il devra composer avec la France et répondre aux attentes immenses d’une majorité d’entre nous en disant la VERITE. Les fausses bonnes idées qui ne sont pas réalisables, les promesses qui n’engagent que ceux qui les écoutent, les Français en ont assez.
      La ou les solutions, c’est l’affaire de tous.

    • charly on 29 avril, 2017

      Merci pour tes analyses

    • Itzhak on 29 avril, 2017

      Oui, c’était bien plus hard d’accorder majoritairement les pleins pouvoirs
      au Maréchal Pétain mais aujourd’hui, c’est plus « soft » apparemment et donc la
      voie est libre pour élire Le Pen ! Cette part du refoulé fasciste chez de très nombreuses personnes peut exulter à cette occasion où la conscience politique
      historique s’est considérablement précarisée. Oui, ne pas stigmatiser ces pauvres moutons influencés par ce Front National qui accéderai au pouvoir seulement pour inconséquence politique des gouvernements précédents. Ben voyons, ils feront mieux, et les ploucs aliénés par leur propagande prétendant leur grande probité, aigris par la peur de l’étranger, sont de très respectables citoyens , comme en quarante !

    • Itzhak on 29 avril, 2017

      Oui, ton texte est très bon ! Soi dit en passant sans vouloir te caresser dans le
      sens du poil !

    Laisser un commentaire


Municipales Trévoux 2008 |
la marianeland |
Rognacpourtous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement Républicain Français
| Municipales à Périgueux ? E...
| Michel TAMISIER - SAINT-YRI...