• 21 décembre 2017 - Par bernarddarmon

     

    Le 20 décembre dernier, Jérôme Guedj ancien parlementaire et membre éminent du Parti  Socialiste a tweeté : « Je vais dire calmement que les grands rassemblements d’allumage pour Hanoucah sur la voie publique, comme n’importe quelle cérémonie ou manifestation religieuse dans la rue, espace du commun, me gonflent au plus haut point ».
    S’en est suivi grand nombre de réponses, pas toutes intelligentes, qui relevaient de l’invective. Pour l’essentiel,  il était rebaptisé de renégat et de gauchiste en quête de voix chez les musulmans.
    Je peux comprendre ce qui « gonfle » le cadre socialiste.
    Il s’agit du parallèle qui est fait par certains entre les prières de rue des musulmans, les crèches de Noël et cet allumage de bougies en public.
    Comme d’habitude les antijuifs patentés qui n’ont besoin d’aucune excuse pour l’être,  pointent cet allumage comme s’il était anormal, illégal, ou le reflet d’un passe-droit qui serait accordé aux seuls Français juifs.
    Essayons d’y voir plus clair.
    Tout d’abord, il faut dire que cet allumage est légal puisque l’article 27 de Loi  du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l’état stipule que Les cérémonies, processions et autres manifestations extérieures d’un culte, sont réglées en conformité de l’article L2212-2 du code général des collectivités territoriales.
    Tous les allumages publics de Hanouka en France font l’objet d’une demande auprès des autorités compétentes et dans tous les cas ces demandes ont été acceptées. Il n’existe aucun allumage public hors la Loi.
    Beaucoup de manifestations légales ou grèves organisées par le PS ou la CGT « gonflent » beaucoup de ceux qui ne manifestent pas et qui subissent une situation qui désorganise leur vie ou leur travail.
    Le marathon de Paris qui bloque la circulation dans toute la capitale  « gonfle » nombre de ceux qui voudraient se déplacer en voiture.
    J’imagine que même l’enterrement de Johny Halliday avec sa cérémonie à l’église de la Madeleine en a « gonflé » plus d’un.
    Donc Monsieur Guedj, vous avez le droit d’être « gonflé », mais votre « petit désagrément » n’est rien comparé à une impossibilité de se rendre à son travail, ou de passer trois fois plus de temps dans les transports à cause d’une grève que vous avez soutenue.
    Ceux qui veulent allumer les bougies de Hanouka en public lors de manifestations autorisées et encadrées se contrefichent de vos états d’âme très dirigés lorsqu’il s’agit de manifestation juive.

    Mais ce qui est le plus intéressant dans le tweet de Guedj,  c’est l’évocation non formulée de la laïcité qui selon lui doit autoriser des laïcs à manifester dans une gay pride,  mais devrait empêcher des religieux d’allumer des bougies dans la rue.
    Quand on a vocation à représenter les Français, comme c’est votre cas, on devrait se souvenir que le vivre ensemble consiste à accepter l’autre tel qu’il est dès lors qu’il n’est ni irrespectueux,  ni agressif.
    Et de ce point de vue, les Juifs de France n’ont jamais demandé que des piscines municipales réservent des horaires pour les hommes et d’autres pour les femmes.
    Ils n’ont jamais réclamé des repas casher dans les cantines des écoles publiques, 
    Ils n’ont jamais prié illégalement dans la rue.
    Les Juifs de France n’ont jamais manifesté en criant « mort à qui que ce soit… ».
    Les Juifs orthodoxes ne se sont jamais présentés pour être recrutés dans des emplois qui les obligeraient à une mixité qu’ils ne souhaitent pas. Avez-vous déjà vu un Juif ou une Juive orthodoxe chauffeur de bus, employés dans une administration recevant du public ? La réponse est non !  
    Avez-vous une seule fois entendu qu’une synagogue a été fermée parce que le rabbin prêchait la haine ou lançait des appels au meurtre.

    Vous devriez être fier de vivre dans un pays qui permet à tous les religieux de vivre leur culte d’une manière harmonieuse, et vous seriez bien inspiré d’utiliser votre énergie à combattre ceux qui enfreignent les règles élémentaires d’une vie harmonieuse en société.

    Bernard Darmon

    jerome guedg tweet hanuka

    réponse à guedgpanamza hanukaegalite reconciliation  hanouka

  • 2 commentaires à “Réponse à Jérôme Guedj”

    • ALBERT ROSSA on 21 décembre, 2017

      Comble du comble , monsieur GUEDJ a créé en février 2013, dans le cadre du conseil général de l’Essonne le « prix Ilan Halimi contre l’antisémitisme » afin de lutter contre les stéréotypes antisémites ! ! !

    • Henry-Michel R on 22 décembre, 2017

      Parfait

    Laisser un commentaire


Municipales Trévoux 2008 |
la marianeland |
Rognacpourtous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement Républicain Français
| Municipales à Périgueux ? E...
| Michel TAMISIER - SAINT-YRI...